• LLL:fileadmin/templates/jugendsession.ch/Resources/Private/Language/locallang.xlf
  • Suchen
  • Media
  • Kontakt

La Session des jeunes veut mettre fin aux cadeaux des pharmas

Les participants à la 26e Session des jeunes à Berne estiment que la Suisse devrait lutter contre les entreprises pharmaceutiques qui promeuvent des médicaments originaux au détriment des génériques.

Après deux jours de discussions intensives encadrées par des experts et des politiciens nationaux, les 200 participants à la Session des jeunes du Parlement ont voté dimanche sur le fruit de leurs débats du week-end.

Dans la pétition "Stop aux cadeaux des labos", ils demandent notamment l’interdiction de toute forme de gratification des laboratoires aux médecins pour encourager ces derniers à prescrire des médicaments originaux au détriment de médicaments génériques, moins chers.

Ce projet vise donc à baisser les coûts de la santé par un recours accru aux génériques.

Le chantier de l'AVS aussi discuté

L'AVS a également été au menu de la session ouverte samedi par la présidente de la Confédération Doris Leuthard. Le groupe de travail francophone travaillant sur l’AVS a ainsi proposé une flexibilité du départ à la retraite ainsi qu’un passage progressif de l’âge de la retraite des femmes à 65 ans. Ceci avec des compensations pour les inégalités salariales entre homme et femmes.

Le groupe germanophone s’est quant à lui penché sur le financement des rentes et propose une réévaluation complète des taux de TVA. Le taux du papier toilette, bien de première nécessité, devrait diminuer. Le taux d’autres biens, comme les montres de luxe, taxés selon un système standard, devrait être augmenté. La deuxième réforme a été acceptée, la première refusée.

Plusieurs projets soumis

D’autres pétitions ont en outre été acceptées et remises au premier vice-président du Conseil national, Dominique de Buman (PDC/FR). Le forum de la session des jeunes va désormais travailler afin qu’elles soient entendues.

La Session des jeunes existe depuis 1991 et est organisée par le Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ).

ats/jop

 

Vers l'article