Medien

Premières impressions des jeunes !

Du 7 au 10 novembre 2019 se tient la Session des jeunes à Berne. L’occasion de s’éveiller à la politique pour plus de 200 jeunes âgé·e·s de 14 à 21 ans venu·e·s de toute la Suisse. Premières impressions.

Du 7 au 10 novembre 2019 se tient la Session des jeunes à Berne. L’occasion de s’éveiller à la politique pour plus de 200 jeunes âgé·e·s de 14 à 21 ans venu·e·s de toute la Suisse. Premières impressions.

 

Cette année, diverses thématiques sont débattues, telles que la question de l’égalité, de la protection du climat ou de la transformation du paysage médiatique en Suisse, et bien d’autres encore. Trois jeunes nous livrent leurs premières impressions.

Comment as-tu vécu cette première journée ?

David : C’était ma première Session. Tout était nouveau. Je suis venu avec un ami de ma classe, c’est plus sympa d’être à deux. Je trouve intéressant d’écouter des opinions de jeunes de toute la Suisse afin de trouver des solutions différentes.

Emma : Je m’imaginais l’événement plus dirigé et encadré. En réalité, on est beaucoup plus libres que ce que je pensais. Nous pouvons apporter nos propres idées. Petit bémol : c’est un peu dur dans un groupe bilingue, parce que certain·e·s suisse-allemand·e·s parlent avec un accent prononcé. Mais en général, tout se passe bien.

Jonas : Je le vis super bien ! On fait de belles rencontres de personnes ayant des avis très diversifiés, ce qui m’a surpris. Les gens sont super accueillants et l’ambiance des groupes de travail est bonne.

Pour ce qui est de l’organisation, j’ai trouvé les groupes de travail du matin super. La mise en commun des idées et avis sur la thématique était pertinente. En revanche, l’après-midi avec les experts était monotone. Ce n’étaient que des questions-réponses non-stop pendant deux heures et c’était un peu long. 

Quelles sont tes motivations ?

David : C’est surtout pour m’informer. La politique suisse m’intéresse et je souhaite comprendre comment ça fonctionne en général. C’est aussi une belle opportunité pour rencontrer des gens.

Emma : On m’a présenté ça à l’école et je trouvais intéressant de participer à cet événement, même si je ne veux pas forcément faire de la politique plus tard. 

Jonas : En tant que jeune, j’ai participé à quelques grèves du climat. Je souhaite avec cette Session apporter un petit engagement politique en plus.

Qu’est-ce que tu attends de cette Session ?

David : Je n’ai pas d’attentes particulières. Je suis venu principalement par curiosité.

Emma : Rien de particulier. Je souhaite avant tout découvrir comment ça se passe.

Jonas : Je m’attends à rencontrer des opinions contraires aux miennes. J’espère aussi, si possible, changer quelque chose avec les pétitions qu’on va faire.

Un article de Spectrum, nos envoyés spéciaux romands ;-)